NOTRE PHILOSOPHIE

L’objectif de Levallois en Transition : sa vision globale

En réponse à l’urbanisation grandissante (près de 80% de la population sera citadine en 2050) et à la raréfaction des ressources naturelles (bois, pétrole, eau de source,…), un mouvement mondial apolitique s’est créé en 2006 : villes en transitions (“Transition Towns”).

Ce mouvement est né d’une initiative locale, concrète et réussie, dans la ville de Totnes en Angleterre. Aujourd’hui plus d’un millier de villes dans le monde au travers d’associations autonomes, ont rejoint ce mouvement.

Les principes de ce mouvement sont très simples :

1 – La transition écologique :

Il s’agit d’accompagner et de promouvoir la transition écologique en trouvant des moyens d’utiliser plus efficacement les ressources (dont les énergies).

2 – La résilience :

La résilience est la capacité d’un système à se remettre d’un traumatisme. Levallois en transition s’attache à améliorer la résilience de son environnement proche. L’environnement ne se réduit pas bien sûr qu’à l’écologie du milieu naturel mais englobe tous les éléments qui constituent le cadre qui nous entoure (relations sociales, organisation de l’espace, etc.). Elle permet de créer des liens entre les personnes, de réorganiser les espaces, de développer des projets durables, de retrouver du sens et de nouveaux circuits pour que les villes (en tant que système) retrouvent de nouvelles dynamiques.

3 – La relocalisation de l’économie :

En préférant les circuits courts des produits et services vers les consommateurs, il est possible de réduire notre impact écologique, de créer de l’activité localement et de resserrer les liens sociaux.

Voices_of_Transition_Rob_HopkinsHistoriquement, le mouvement des “Villes en Transition” (“Transition Towns”), crée en 2006 par Rob Hopkins et quelques autres est originaire de Totnes (Devon) en Angleterre. La permaculture (agriculture en permanence) est au coeur de la philosophie de ce mouvement.

 

C’est un concept consciencieux de la gestion des systèmes agricoles productifs présentant les caractéristiques de biodiversité, de stabilité et de résilience des écosystèmes naturels. Cette pratique agricole doit permettre l’intégration harmonieuse de l’homme dans son environnement et, ainsi, lui donner accès de manière soutenable à tout ce dont il a besoin pour vivre (nourriture, énergie, logement, etc.). C’est un système auto-suffisant, stable et résilient.

Transition écologique, résilience, relocalisation : quelles actions de terrain ?

Elles s’articulent autour de 6 thèmes : l’Energie, l’Alimentation, la Biodiversité, les Transports, les Déchets, le Bien-être.

Elles seront développées dans des projets de terrain qui les intégreront de façons complémentaires et transverses. Nous souhaitons par exemple :

  • Engager la réalisation d’un jardin partagé sur un terrain situé à Levallois proche de la voie de chemin de fer.
  • Pouvoir participer à la réalisation de toitures végétalisées sur les bâtiment publics dont les caractéristiques techniques le permettent (conformément au Plan Local d’Urbanisme de 2012).

Et quelques externalisations positives…

En plus d’avoir une action directe sur les 6 thèmes que nous venons de présenter, ces projets permettrons notamment :

  • De susciter et de renforcer une prise de conscience sur les enjeux environnementaux et écologiques.
  • Le développement participatif et solidaire de projets

Au sein de l’association Levallois en transition, nous avons créé 3 pôles d’activités regroupant les thèmes suivants :

  1. L’éco-citoyenneté
  2. Le bien être
  3. L’éducation